Nature

Le citron : le partenaire santé !

Un produit à la mode…

Ce fabuleux agrume originaire du sud de l’Europe, le citron présente depuis peu un intérêt pour les médias. Cependant contrairement aux modes qui passent le citron a fait ses preuves dans l’alimentation et dans le partenariat santé qu’il présente pour nous tous.

Parmi ces forces on sait aujourd’hui qu’il permet d’aider à perdre du poids, qu’il diminue le risque de maladie cardiovasculaire, il permet de prévenir certains cancers, permet aussi de calmer les inflammations et de réduire l’hypercholestérolémie.

Des ressources incroyables

En effet le citron est une source de vitamine C extraordinaire et c’est en partie pour cela qu’il a combattre l’excès de poids. Car selon les études les personnes en surpoids serait en carences de vitamines C et le fait de consommer du citron les aiderai à combler cette carence. Mais il est aussi riche en cuivre et en fer. D’autres propriétés qui font sa force et nous allons en voir quelques-unes.

Parmi ses composantes, il y a les flavonoïdes, ce sont des antioxydants qui permettent de neutraliser les radicaux libres qui sont des réactions en chaines responsable du stress oxydatif, qui provoque le vieillissement des cellules.

Il se compose aussi de nobiletine, qui est une autre forme de flavonoïde c’est un anti-angiogénique. Celle-ci permet de ralentir la croissance tumorale dans certains cancers.

Il contient aussi des limonoïdes, celles que l’on retrouve dans les agrumes sont les limonine et nomiline. Principalement dans les pépins et dans le jus. Pour l’instant aucune études n’a permis de montrer leur efficacité sur l’être humain mais sur les animaux oui. Ces capacités antioxydantes ont permis de réduire le nombre de tumeur. Les chercheurs ont souvent tendances à oublier que l’être humain, n’est qu’une race animale différente mais c’est un animal aussi.

Le citron est aussi riche en fibre soluble dans son écorce, qui permet de réduire le taux de cholestérol sanguin et hépatique. Il est aussi riche en protéines, les chercheurs ont d’ailleurs découvert qu’il permet d’accentuer la réponse immunitaire.

Mais attention…

Il faut éviter de consommer du citron lorsqu’on prend des antiacide car cela contribue à augmenter l’absorption de l’aluminium contenue dans ces médicaments. De plus il est déconseillé de consommer du citron lorsqu’on souffre de reflux car il contribue à acidifier le conduit œsophagien.

Un peu de cuisine

Pour commencer, le premier réflexe que nous pourrions tous avoir, c’est boire chaque matin un verre d’eau tempéré avec un jus de citron mélangé. Cela va permettre d’alcaliniser l’organisme pour la journée et donc aider à combattre les inflammations.

Comme nous avons pu le voir le citron peut être entièrement consommé, de la peau au jus. On le retrouve le plus souvent dans des desserts comme la fameuse tarte au citron, dans le soufflet au citron, dans le cake au citron ou encore dans la glace au citron. Cependant dans la cuisine asiatique on retrouve des recettes salées au citron comme le poulet au citron. En Europe on l’utilisera plus facilement dans des recettes de poissons comme le saumon au citron, en accompagnement des fruits de mer.

La recette que je vous propose dans le prochain article c’est la recette de poulet citron basilic.